La chaux dans les procédés de flottation et récupération

La chaux vive et la chaux éteinte sont toutes deux utilisées dans les procédés de flottation ou de récupération de plusieurs minerais non ferreux. La chaux est utilisée pour la flottation des minerais renfermant du cuivre, du zinc, du nickel et du plomb.

Cuivre

La chaux est largement utilisée pour la récupération de l'or et de l'argent. Les minerais, qu'ils soient tout-venant, broyés, autoclavés ou grillés, sont combinés à la chaux et à une solution de cyanure. Le cyanure dissout l'or et l'argent. La chaux maintient le pH de la solution de cyanure pour la garder à l'état liquide, ce qui empêche la formation de cyanure d'hydrogène et sa perte dans l'atmosphère.

Le saviez-vous ?

On compte trois types distincts de calcaire, qui sont définis en fonction de leur concentration en carbonate de magnésium (MgCO3). Ces types sont dolomitique (35 à 46% MgCO3), magnésien (5 à 35% MgCO3) et calcique (moins de 5% MgCO3).