English :: Accueil :: Nouvelles :: Contact :: Plan du site      
Des produits de chaux et de pierre de qualité qui améliorent notre monde
Au sujet de Graymont Responsabilité Produits Applications commerciales Services Installations Emploi Brochures Graymont
 
       :: Liste de produits
       :: Qu’est-ce que la chaux?
       :: Applications commerciales
       :: Assurance qualité
       :: Manutention et entreposage
       :: Logistique de livraison
       :: Fiches signalétiques
       :: Soutien technique et aux ventes

Les produits Graymont destinés à cette industrie :
  Chaux calcique vive

La chaux dans l'industrie des pâtes et papiers

La chaux dans l'industrie des pâtes et papiers

La chaux est utilisée pour plusieurs applications dans l'industrie des pâtes & papiers, dont voici les deux applications les plus courantes :

La première est le procédé de fabrication de la pâte au bisulfite. Ce procédé utilise de l'acide pour dissoudre la colle (lignine) qui retient les fibres (cellulose) ensemble. Lorsque l'eau acide libérée par le procédé est neutralisée, la chaux est le réactif par excellence pour rehausser en toute sécurité le pH des effluents d'usine avant de les évacuer.

La seconde est le procédé kraft. Ce procédé, la méthode la plus moderne pour fabriquer la pâte, utilise la soude caustique (NaOH), entre autres produits chimiques, pour dissoudre la lignine. Le système des usines de papier kraft comporte deux boucles internes qui sont inter reliées pour produire la soude caustique. La première renferme la soude caustique en soi. On pompe de la soude caustique fraîchement produite dans de grandes cuves où elle est mélangée à des copeaux de bois et soumise à la chaleur et à la pression. La soude caustique attaque la lignine et, dans le processus, est convertie en carbonate de sodium (Na2CO3). Ce carbonate de sodium est ensuite pompé dans une grande cuve qui renferme de la chaux éteinte (Ca(OH)2). Les deux réagissent pour former de la soude caustique et du carbonate de calcium (CaCO3). On retire la soude caustique pour la mélanger à nouveau à des copeaux de bois et le carbonate de calcium est acheminé vers un four où il est chauffé suffisamment pour le convertir en chaux (oxyde de calcium ou CaO). La chaux est alors mélangée à de l'eau pour former de la chaux éteinte, et le carbonate de sodium qui revient du procédé de fabrication de la pâte est mélangé à cette chaux pour former de la soude caustique; et le procédé recommence ainsi à nouveau.

Graymont fournit une quantité considérable de chaux vive pour ces deux procédés. Il est essentiel que la chaux vive destinée à ces procédés soit aussi pure que possible afin de fournir un effet maximal et le moins d'effets indésirables possible causés par les impuretés.