English :: Accueil :: Nouvelles :: Contact :: Plan du site      
Des produits de chaux et de pierre de qualité qui améliorent notre monde
Au sujet de Graymont Responsabilité Produits Applications commerciales Services Installations Emploi Brochures Graymont
 
       :: Liste de produits
       :: Qu’est-ce que la chaux?
       :: Applications commerciales
       :: Assurance qualité
       :: Manutention et entreposage
       :: Logistique de livraison
       :: Fiches signalétiques
       :: Soutien technique et aux ventes

Produits Graymont destinés à cette industrie:
  Chaux dolomitique éteinte de type N
  Chaux dolomitique éteinte de type S
  Chaux dolomitique éteinte de type SA
  Mélanges de ciment et chaux éteinte
  Pâte de chaux Niagara


Documents techniques et liens:
  Historique de l’utilisation de la chaux dans le mortier
  Formulations de mortier
  Avantages du mortier de ciment et de chaux
  Qu’est-ce que la chaux de maçon?
  Avantages de la chaux dolomitique éteinte de type S
  Mélange des mortiers de ciment et de chaux
  Liens de maçonnerie

MÉLANGE DES MORTIERS DE CIMENT ET DE CHAUX

INTRODUCTION
Lors du mélange de sacs séparés de ciment et de chaux, la chaux éteinte doit être complètement détrempée dans le processus de mélange, sinon elle continuera d’absorber de l’eau une fois mélangée. En suivant de bonnes procédures de mélange, on peut obtenir une durée de conservation, une maniabilité et une capacité limite en sable excellentes avec les mortiers de chaux.

MATÉRIAUX
Les matériaux qui peuvent être utilisés dans un mortier moderne sont définis dans la norme ASTM C270 - Mortar for Unit Masonry.

  • Ciment portland - Types I, IA, II, IIA, III ou IIIA de la spécification ASTM C150.

  • Ciment hydraulique avec ajout - Types IS, IS-A, IP, IP-A, I(PM), I(PM)-A de la spécification ASTM C595/595M

  • Chaux vive – Voir la spécification ASTM C5.

  • Chaux éteinte - Type S ou SA de la spécification ASTM C207. Remarque : Si on utilise un produit de chaux éteinte de type SA, on ne devrait pas utiliser de produits de ciment portland à air occlus

  • Agrégats – Voir la norme ASTM C144.

  • Eau – L’eau doit être propre et exempte d’huile, d’acide, d’alcali, de sel, de matière organique ou toute autre substance nuisible pour le mortier ou le métal présent dans le mur.
Les produits de ciment et de chaux doivent être entreposés dans un endroit sec sur le chantier afin de prévenir une perte de rendement. Le sable doit être recouvert afin de minimiser les risques de contact avec les sels de l’eau de pluie.

COMMENT LIRE LES FORMULATIONS
Les proportions de ciment et de chaux utilisées dans les mortiers modernes sont déterminées en unités de volume selon les spécifications de proportion de la norme ASTM C270. On donne généralement la nomenclature suivante aux mortiers de ciment et de chaux:


X1:X2:X3

X1

Unités de volume de ciment (portland ou avec ajout)

X2
Unités de volume de chaux (pâte de chaux ou chaux éteinte)

X3

Unités de volume de sable

Le niveau de sable adéquat peut être calculé en multipliant la somme de X1 et X2 par 3.

Par exemple, on décrit un mortier de Type O par 1:2:9 ou
  • 1 pied cube de ciment portland
  • 2 pieds cubes de chaux éteinte
  • 9 pieds cubes de sable
DÉTERMINER LE CONTENU EN SABLE
Determining Sand Content
L’erreur la plus courante lors du mélange de mortier moderne (ciment – chaux) est de ne pas ajouter suffisamment de sable. Les mortiers modernes peuvent prendre plus de sable en raison de la présence de chaux dolomitique éteinte en autoclave. Une mauvaise quantité de sable entraîne non seulement une faible durée de conservation et des problèmes de maniabilité, mais également la possibilité de fissures de retrait dans le mortier durci.

Une pelle pleine de sable est un outil de mesure subjectif. Le contenu en humidité, la température et la taille de la pelle peuvent tous influencer le volume réel de sable qui entre dans le mélangeur. Le meilleur moyen de mesurer le sable sur le chantier consiste à utiliser une boîte d’un pied cube. Si on ne dispose pas d’une boîte d’un pied cube, il faut déterminer le nombre de pelletés de sable par pied cube en remplissant un seau de cinq gallons. Le nombre de pelletés de sable requises pour remplir une fois et demie le seau de 5 gallons correspond à un pied cube. Une fois ce nombre obtenu, on peut déterminer le nombre total de pelletés de sable requises comme suit:
  • Supposons que 7 pelletés de sable correspondent à un pied cube

  • Supposons que la formulation du mortier de type O est 1:2:9

  • Le nombre de pelletés de sable par sac de ciment peut être calculé en multipliant les neuf parties de sable requises par sept. Ceci indique qu’il faut 63 pelletés de sable par sac de ciment pour un mortier de type O pour ce travail.
Remarque: Le nombre de pelletés de sable par pied cube peut varier de 6 à 9 en fonction des variables énoncées. Le nombre 7 a été utilisé aux fins de l’exemple seulement.

Lors du mélange d’un mortier de ciment et de chaux mélangé au préalable, il faut un bon trois pieds cubes de sable pour obtenir un rendement maximal de chaque sac de mortier Mason's Pre-Blend.

PROCÉDURES DE MÉLANGE
Les mesures suivantes devraient être prises pour maximiser le rendement des mortiers de ciment et de chaux sur le chantier:

   1.   Ajoutez ¾ de l’eau requise
   2.   Ajoutez la moitié du sable
   3.   Ajoutez toute la chaux de type S
   4.   Mélangez pendant deux (2) minutes
   5.   Ajoutez tout le ciment
   6.   Ajoutez le reste du sable
   7.   Ajoutez le reste de l’eau afin d’obtenir une consistance facile à manier
   8.   Mélangez pendant trois minutes additionnelles ou un temps total de mélange de cinq minutes

AVIS: Aucune garantie n’est consentie au-delà de la description des présentes. Nous ne sommes pas responsables des dommages indirects et consécutifs, subis directement ou indirectement, ni de toute perte encourue suite à une application de ces produits non conforme aux instructions imprimées ou pour tout autre usage. Notre responsabilité se limite expressément au remplacement des biens défectueux. Toute réclamation sera considérée comme abandonnée à moins qu’elle nous parvienne par écrit dans les 30 jours suivant la date la plus rapprochée de la découverte ou de la date où la découverte aurait due raisonnablement être faite.