La chaux et le calcaire dans la fabrication du verre

Une importante caractéristique de la chaux est sa capacité de former des solutions avec des silicates.

Glass

Lorsque la chaux est chauffée avec du sable de silice (SiO2) et du carbonate de sodium(Na2CO3), la solution formée ne se cristallise pas lorsqu'elle refroidit. Elle durcit plutôt , et forme un solide amorphe, transparent et pratiquement incolore, du verre.

Comme il s'agit d'un mélange et non d'un composé pur, le verre n'a pas de point de fusion précis; il ramollit graduellement lorsqu'il est chauffé. C'est pourquoi il peut être moulé ou soufflé en différentes formes. La production de contenants de verre figure parmi les utilisations anciennes de la chaux.

Le saviez-vous ?

On compte trois types distincts de calcaire, qui sont définis en fonction de leur concentration en carbonate de magnésium (MgCO3). Ces types sont dolomitique (35 à 46% MgCO3), magnésien (5 à 35% MgCO3) et calcique (moins de 5% MgCO3).