La chaux dans le traitement de l'eau

En volume, la chaux se classe en tête des produits chimiques utilisés dans le traitement de l'eau potable et de l'eau destinée aux industries.

Lime Water Treatment

La chaux est utilisée par plusieurs municipalités pour améliorer la qualité de l'eau, et plus spécialement pour adoucir l'eau et éliminer l'arsenic. En fait, l'American Water Works Association a émis des normes qui prévoient l'utilisation de la chaux dans le traitement de l'eau potable.

Adoucissement de l'eau - La chaux éteinte élimine la dureté due aux carbonates contenus dans l'eau. La dureté causée par d'autres sels de calcium et de magnésium, appelée dureté non carbonatée, est généralement traitée au moyen d'un procédé chaux-soude qui entraîne la précipitation du magnésium par la chaux. Le sel de calcium ainsi produit réagit avec la cendre de soude pour former du carbonate de calcium précipité. L'adoucissement à la chaux peut aussi être utilisé pour éliminer l'arsenic dans l'eau. La réglementation plus stricte de l'eau potable à l'égard de l'arsenic a amplifié la nécessité de ce traitement.

Ajustement du pH/coagulation - La chaux éteinte est couramment utilisée pour ajuster le pH de l'eau en vue d'un traitement subséquent. La chaux est également utilisée pour combattre les « eaux rouges » en neutralisant l'eau acide, réduisant ainsi la corrosion des tuyaux et des conduits. Les eaux corrosives contiennent des quantités excessives de dioxyde de carbone. La chaux a pour effet de précipiter le CO2 pour former du carbonate de calcium qui agit comme enduit protecteur à l'intérieur des canalisations d'eau.

La chaux est utilisée de concert avec l'alun ou les sels de fer pour coaguler les solides en suspension afin d'éliminer la turbidité de l'eau. Elle sert à maintenir un pH adéquat pour fournir des conditions favorisant la coagulation. Dans certaines usines de traitement des eaux, les boues d'alun sont traitées avec de la chaux pour faciliter l'épaississement des boues sur les filtres sous pression.

Effet sur la croissance des organismes pathogènes - En augmentant le pH de l'eau à 10,5-11 grâce à l'ajout de chaux, et en conservant l'eau en contact avec la chaux pendant 24 à 72 heures, la chaux contrôle l'environnement propice à la croissance de bactéries et de certains virus. Cette application de la chaux est utilisée là où l'on retrouve de « l'eau phénolique », car le traitement au chlore a tendance à produire une d'alcalinité excessive. Elle élimine également la plupart des métaux lourds.

Élimination des impuretés - Une des méthodes les plus courantes pour éliminer la silice de l'eau consiste à utiliser la chaux dolomitique. La composante active de cette chaux dans l'élimination de la silice est le magnésium. On utilise aussi la chaux pour éliminer le manganèse, le fluorure, les tannins organiques et le fer des approvisionnements en eau.

 

Le saviez-vous ?

Les produits de chaux générés par la calcination de la pierre calcaire peuvent éventuellement retourner à leur forme chimique initiale en réagissant avec le dioxyde de carbone de l’atmosphère ou de procédés industriels.